• Imprimer
  • A+
  • A-

Société

Bague au doigt, corde au cou

Benoît et Rémi : "Nous voulons être mariés par Jean-Claude Gaudin"

Maintenant que la loi autorise le mariage pour tous, ces deux femmes et ces deux hommes comptent bien en profiter dès que possible. Deux tandems, deux histoires, des raisons différentes de vouloir passer à l'acte.

Benoît et Rémi.

Benoît et Rémi.
Clémentine Vaysse

Partagez cet article

"Un grand homme pour un grand jour". Si Rémi Tennevin et Benoît Vandenberge - aka Ben & Rem - souhaitent à tout prix que ce soit Jean-Claude Gaudin qui les unisse, ce n'est nullement pour embêter l'élu UMP plutôt opposé au mariage pour tous. Celui-ci ne célèbre des unions qu'exceptionnellement puisque cette mission revient habituellement à ses adjoints ou aux maires de secteur.

"Nous attendrons le temps qu'il faudra pour que ce soit Gaudin, nous avons déjà contacté son secrétariat", lance Benoît Vandenberge, gestionnaire d'une société d'événementiel, âgé de 40 ans et des poussières. "J'ai été UMP toute ma vie, poursuit-il, Guy Teissier et Dominique Tian me connaissent. D'ailleurs c'est ce dernier qui a marié toute ma famille". Pour sa propre union, il préfère faire appel à dieu qu'à ses saints.

"Pas tant le mot mariage que le mot égalité"

Pour Marlène Bouquet et Audrey Crespin la question de celui qui officiera est tout aussi centrale. "On aimerait que ce soit un maire favorable au mariage pour tous, qui se soit publiquement positionné lors des débats", explique Audrey Crespin. Si les deux femmes vivent dans le 13ème, elles ont pensé faire appel à Patrick Mennucci, maire du 1/7, pour les unir "lui qui s'est rendu à plusieurs reprises aux manifestations pro-mariage". Elles lui ont d'ailleurs déjà envoyé un mail pour lui faire part de cette demande. Le maire de leur secteur, Garo Hovsepian (PS) avait affirmé en novembre dernier qu'il confierait cette mission à un de ses adjoints "en raison de positions personnelles, éthiques, culturelles et morales". Un avis qui les a encouragées à chercher une autre mairie pour convoler.

Aussi bien Benoît et Rémi que Marlène et Audrey ont vu leur opinion évoluer au fil du débat public. "Moi, j'étais d'accord pour que ça ne s'appelle pas mariage", explique Benoît, pour qui "la question des droits était centrale notamment pour la retraite, l'immobilier et les enfants". Il vit avec son compagnon depuis 5 ans et ont un enfant chacun, âgés de 13 et 15 ans, issus d'unions précédentes. Les deux hommes ont d'abord été mariés avant de vivre pleinement leur homosexualité. "Ma fille a fait son outing en peignant un hérisson en rose à l'école, rigole Rémi. Quand ses camarades se sont moqués de son choix de couleur, elle leur a dit que son père aimait le rose".  

Pour autant ils ne sont pas du même avis sur la question de l'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels . Rémi est "pour" et Benoît "ne se prononce pas". Au regard de la tournure qu'ont pris les débats, le mariage a pris pour lui un aspect symbolique. "Cette polémique m'a fait réaliser à quel point nous vivons dans un pays préhistorique, avoue t-il. C'est devenu un combat pour la cause et pour l'égalité".

De leur côté, Marlène et Audrey n'étaient pas tout à fait du même avis au début des débats. "Pour ma part, ce n'était pas tant le mot mariage qui comptait que celui d'égalité", reconnaît Marlène. Si sa compagne Audrey est allée à toutes les manifestations en faveur de la loi, Marlène - gérante d'un magasin - n'a pas pu s'y rendre avant tout pour des raisons pratiques. "Pour moi il était important que ce soit le même mot pour les couples homosexuels et hétérosexuels afin qu'il n'y ait aucune différenciation, poursuit Audrey, qui avoue assumer plus grâce à loi sur le mariage".

"On aurait adoré que ce soit cette année"

Ensemble depuis deux ans, les deux femmes ne sont pas pacsées : "Autant se marier directement puisque maintenant nous pouvons le faire". Rémi et Benoît eux ont passés ce pas mais tenaient à aller plus loin : "On a même pensé aller se marier à Londres, explique Rémi, mais je voulais que ce choix de me marier ou pas soit reconnu en France".

Tous les quatre auraient voulu faire partie de la cuvée 2013 mais, pour des raisons logistiques, ce sera plutôt l'année d'après. Les deux couples veulent faire les choses en grand, et ont besoin d'un peu de temps, pour mettre de l'argent de côté. Travaillant dans l'événementiel, "Ben & Rem" souhaitent organiser leur mariage eux-mêmes et le décliner sur plusieurs jours. "On a déjà une liste de 200 invités, on va devoir économiser, précise Benoît. Nous avons même pensé faire un mariage sponsorisé par des entreprises par exemple. En tout cas, on voudrait que ce soit médiatique". Etre parmi les premiers à se marier à Marseille ? "Ça nous a tenté mais il faut le temps de l'organiser et on aurait eu peur des tomates à la sortie de la mairie", répondent-ils.

"On aurait adoré que ce soit cette année", confirme Marlène. Mais elles aussi devront attendre l'été 2014 pour les mêmes raisons financières. Après le mariage, les deux femmes aimeraient fonder une famille : "nous en parlons souvent, a priori ce sera plutôt Marlène qui portera notre enfant". Elles souhaitent donc faire appel à un homme en chair et en os plutôt qu'à un donneur anonyme. "On tient à ce qu'il puisse rencontrer son père biologique s'il le souhaite".

Si les filles comme les garçons veulent se marier dans leur ville, ils n'ont pas le même regard sur sa capacité de tolérance. Si Benoît affirme que "Marseille est une grande ville de tolérance où l'homophobie ne s'est pas plus réveillée qu'ailleurs", le couple féminin partage une vision plus sombre. "Le soir de l'adoption de la loi, au moment de sortir dans un bar gay friendly, on a eu quelques appréhensions". Pour elles, Marseille est loin d'être accueillante pour la communauté homosexuelle. "Ici, on ne s'embrasserait pas dans la rue, reconnaît Audrey, tandis que sa compagne ajoute qu'à "Lyon, deux femmes qui se tiennent la main dans la rue ne craignent pas le regard des autres. Ici, oui."

Par Clémentine Vaysse, le 29 avril 2013

  • Imprimer
  • A+
  • A-

Ça vous rend...

Vos commentaires

32 commentaires
sur "Benoît et Rémi : "Nous voulons être mariés par Jean-Claude Gaudin" "

Anonyme, 1 juin 2013 à 01:42 min

que tout les mariages homo soit célébré par des maires homo ,au moins on serais qui l'est ou qu'il est pas !!!

Audrey Crespin, 5 mai 2013 à 11:44 min

Voici la liste de ceux qui il y a 30 ans ont voté contre la dépénalisation de l'homosexualité, parmis eux Fillon et Gaudin ! http://cielmonengagement31.tumblr.com/post/41968464043/quand-je-consulte...

Anonyme, 2 mai 2013 à 11:56 min

Je souhaite renvoyer tous les homos à la lecture du dictionnaire pour apprendre la définition du mot couple. C'est bien triste de voir ça. qu'est ce qu'il ne ferait pas nos politiques pour obtenir des voix.
Pendant que les hétéros boudent le mariage les homos le recherchent, allez comprendre ! A la sortie de la Mairie il faudra dire quoi ? Oh vous faites un beau couple ou une belle paire ? Il faudra peut être aussi changer la définition du mot couple, nos politiques en sont bien capable !!!
Pour vivre heureux, vivons cachés, rien n'est plus vrai!

Anonyme, 8 octobre 2014 à 11:56 min

Je ne sais pas quel dictionnaire vous utilisez ?
Voici la définition de couple dans le Larrousse :
Personnes unies par le mariage, liées par un pacs ou vivant en concubinage : Un couple uni.
Deux personnes réunies provisoirement au cours d'une danse, d'une promenade, etc. : Des couples de danseurs.
Deux personnes animées d'un même sentiment, d'une même volonté, ou que des intérêts, des affinités, des caractères rapprochent : Un couple d'amis.
Nul besoin de changer cette définition.

Electeur du 8e, 2 mai 2013 à 22:21 min

Ce qui est bien triste, c'est que vous regardiez le monde à travers les définitions d'un dictionnaire. Rassurez-nous : il ne s'agit pas du Furetière publié en 1690, au moins ?

Ca semble vous déranger, mais avez-vous remarqué que cette loi ajoute une liberté sans en enlever à quiconque ? Peut-être devriez-vous aussi regarder dans le dictionnaire la définition des mots "liberté" et "préjugés"...

PC, 1 juin 2013 à 07:37 min

Cette loi ajoute...?
Mais Electeur du 8ème, cette loi ouvre un nouveau droit, en aucun cas une liberté.
Le droit des uns est souvent l'oppréssion des autres.
Tu te sens beaucoup plus libre depuis que cette loi est votée?
Si chacun mesure la liberté à l'aune de sa séxualité, ça augure pour l'avenir, d'assez extraordinaires demandes de certains, et il sera difficile de leur refuser.

Electeur du 8e, 1 juin 2013 à 08:37 min

Je ne me sens en tout cas ni moins libre, ni plus opprimé depuis que les homos ont le droit de se marier. CQFD.

Audrey Crespin, 2 mai 2013 à 21:33 min

C'est le bonheur qui vous dérange ? Ou bien votre esprit est aussi petit que ce que vous vous croyez supérieur

Noé Picard, 1 mai 2013 à 20:59 min

Ah ça vous gêne un homosexuel à l'UMP hein ? C'est comme un Français d'origine Arabe qui vote à droite, ça chamboule complètement le petit schéma socialiste, et par conséquent le petit fond de commerce qui va avec.

jl, 2 mai 2013 à 08:05 min

Tout dépend de quelle droite vous parlez. Si vous parlez du FN, oui c'est à peu près ça , c'est pareil. Il paraît qu'il y a des "français d'origine arabe" qui votent FN. Et ça me scie! Pareil oui.
Si vous parlez de la droite républicaine, non ce n'est pas pareil car celle-ci, à ma connaissance, n'a jamais voté de lois ouvertement défavorables aux "français d'origine arabe" comme vous dites. Ou bien, n'a pas voté contre des lois plutôt favorables aux étrangers dans leur ensemble. Le regroupement familial c'est bien Giscard, non?
En revanche, depuis plus de 30 ans, cette droite "républicaine" a systématiquement voté contre des lois qui amélioraient la condition des gays et lesbiennes dans ce pays. Quand on pense que Fillon (avec bcp d'autres...) a voté contre la dépénalisation de l'homosexualité!! Après, faut assumer c'est sûr...
Donc non, inutile de s'invectiver, mais je ne comprends pas comment on peut soutenir des idées, un mouvement politique, un parti qui vous sont constamment hostiles et défavorables depuis des lustres...
Vous ai-je répondu cher Noé? Essayez d'argumenter vous aussi, ça m'intéresse.

Audrey Crespin, 2 mai 2013 à 21:30 min

Bravo

Anonyme, 2 mai 2013 à 18:11 min

Ils disent ça pour se différencier de leurs autres congénères et se diluer dans la masse de ceux dits racistes et se diluer tout court mais non ! ils ne votent pas FN sachez le
Enfin du moins pour tous ceux que je connais se collant l'étiquette FN !

Noé Picard, 2 mai 2013 à 13:22 min

Ben peut être que certains avant de regarder leur petite personne, pensent à l'intérêt général et au bien commun avant toute chose, enfin j'imagine, je ne suis pas en train de dire que la droite incarne le bien commun, loin de là ! Mais je pense qu'un gars qui est fidèle à ses idées, n'a pas intérêt à voter pour un parti qui y est opposé simplement pour une raison sociétale. Contrairement aux apparences j'ai des origines arabes, dois-je pour autant voter pour un parti qui prône toujours plus d'immigration ?

Noé Picard, 2 mai 2013 à 13:30 min

Et puis il faut dire qu'à l'UMP certains étaient pour le mariage gay, Benoist Apparu par exemple donc bon. C'est pas comme si Ben était militant à Civitas.

Audrey Crespin, 3 mai 2013 à 06:42 min

C'est ridicule, je crois que seulement 2 députés ump ont voté en faveur du mariage pour tous

Noé Picard, 3 mai 2013 à 17:46 min

Oui c'est sûr, faudrait demander les raisons de son engagement à l'UMP au principal intéressé en fait, je ne peux me permettre de parler à sa place, bref, tous mes vœux de bonheur aux futur(e)s marié(e)s !

oursi ribelli, 1 mai 2013 à 20:42 min

trop belle les filles à devorer sans moderation

jl, 30 avril 2013 à 12:51 min

Des gays (ou lesbiennes) à l'UMP, ça me scie!

Oui ok les préférences affectives/sexuelles ne sont pas exclusivement constitutives et de l'identité et de la personnalité.
Mais quand même! Les ancêtres RPR de l'UMP ont voté contré la dépénalisation de l'homosexualité dans leur grande majorité en 1982..!! Puis ils ont voté contre le PACS en 1999..!! et, là ils viennent juste de se rasseoir après avoir été aux 1ers rangs des manifs contre le Mariage pour tous..!!

Et on peut être gay et UMP??!!
Si qq'un veut bien m'expliquer....

PeeYoyo, 30 avril 2013 à 12:23 min

Je comprend pas trop le délire de vouloir se faire marier par un maire ayant voté contre. il est plus agréable d'être marié par quelqu'un qui ne fait pas ça à reculons.

Audrey Crespin, 30 avril 2013 à 17:22 min

Tout à fait d'accord

Marlène, 30 avril 2013 à 11:09 min

Merci de nous avoir permis de nous exprimer en douceur sur ce sujet.

Patrick Mennucci, 29 avril 2013 à 20:36 min

Je marie tout ceux qui s'aiment et qui veulent se marier

de la martiale, 30 avril 2013 à 10:19 min

Même Persia et Benhamias ?

ALAIN PERSIA, 1 mai 2013 à 13:06 min

de la martiale,
Si vous êtes en manque d'affection et si vous cherchez un mec, déposez votre candidature, j'examinerai votre pedigree !!Mais pour un mariage , ne rêvez pas , j'aime trop ma liberté!

Anonyme, 30 avril 2013 à 09:15 min

Tout est dans tous, et tous sont dans tout

Audrey Crespin, 29 avril 2013 à 20:39 min

Bravo !

audrey, 29 avril 2013 à 20:09 min

Loutre mediterraneenne, nous militons avec Marlène

Benjamin, 29 avril 2013 à 19:51 min

« deux tandems » ? Deux couples plutôt, non ?

audrey, 29 avril 2013 à 19:04 min

Merci Clémentine pour cet interview

Loutre méditerranéenne, 29 avril 2013 à 18:21 min

Au final, des personnes plus spectatrices et consommatrices que des gens volontaires et décidés.

Il n'y a qu'Audrey qui ait un tant soit peu eu une réflexion sur cette loi et ce qu'elle apporte ou devait apporter.
C'est presque comique de voir les 2 hommes faire de la pub pour Gaudin. Ou triste, je sais pas.

Bobby145, 30 avril 2013 à 13:07 min

Loutre méditerranéenne, connaissant depuis très longtemps les deux hommes en question, je peux te dire que tu te trompes...

Céhère, 30 avril 2013 à 10:26 min

L'un des deux est à l'ump depuis tout petit...

Déposer un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Votre commentaire : *

Suivez-nous

Jour après jour, restez connectés à Marsactu !

On en a parlé... le 19 décembre 2013

Métropole : les leçons à tirer du reste du monde

Métropole : les leçons à tirer du reste du monde

Auckland, Londres, Busan plutôt que Lyon, Gênes, Barcelone : comparant la future métropole Aix-Marseille à ses homologues internationales, l'OCDE renouvelle les sources d'inspiration. Son rapport propose des pistes de réflexion. ...

Commentaires (16)31%

Il y a 40 ans, un attentat meurtrier ravageait le consulat d'Algérie à Marseille

Il y a 40 ans, un attentat meurtrier ravageait le consulat d'Algérie à Marseille

Il y a tout juste quarante ans, le 14 décembre 1973, avait lieu un attentat au consulat d'Algérie de Marseille. Le bilan : quatre morts et une vingtaine de blessés. Dans un contexte de déferlement de haine raciste contre les Algériens de ...

Commentaires (13)28%

Sondage

Que faire de la Villa Méditerranée ?

Vos amis sur Facebook

On en a parlé... le 20 décembre 2013

En images

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Moatti et ses méditerranéennes

Moatti et ses méditerranéennes

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

JR  met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

JR met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Marseille, capitale de la rupture

Marseille, capitale de la rupture

Le FN défend le savon made in Marseille

Le FN défend le savon made in Marseille

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Précédent

Suivant

Ça vous rend...