• Imprimer
  • A+
  • A-

Politique

Moitie-moitié

Eugène Caselli se pose en candidat de la société civile

L'équipe du candidat Caselli ne s'est pas trompée en choisissant le restaurant de la fondation Regards de Provence pour présenter les grands axes de son programme. La baie vitrée offre une vue directe sur le J4, parfait pour incarner le renouveau marseillais dont leur candidat se veut le chantre. Car, dans la course à la primaire socialiste, Eugène Caselli se pose aujourd'hui en "homme neuf". Effectivement, il n'a effectué qu'un seul mandat en tant que conseiller municipal et président de la communauté urbaine même s'il passe un peu vite sur les huit années passées à la tête de la fédération du parti socialiste des Bouches-du-Rhône sous la houlette du président du CG 13, Jean-Noël Guérini.

S'il se décrit ainsi à l'opposé du "professionnel de la politique qui a 15 ou 25 ans de carrière comme la plupart de [ses] concurrents aux primaires", c'est qu'il a une stratégie qui vaut autant pour la primaire que pour la conquête de la ville : "Ma liste sera ouverte à 50% à la société civile". Pour incarner cette ouverture, à ses côtés, le sociologue et vice-président de MPM Jean Viard est venu "donner un coup de main à Eugène" même s'il ne le fait pas de gaité de coeur puisqu'il "espérai[t] ne pas se mêler de cette primaire". Il est donc venu aider celui qui est à la traîne dans les sondages "parce que c'est le seul qui peut battre Jean-Claude Gaudin". Pour cela, il faut "sauter la primaire" en élargissant au maximum le corps électoral susceptible de venir voter. Eugène Caselli ne dit pas autre chose : "Beaucoup disent qu'il y aura peu de votants. Moi, je pense qu'il y en aura 30 000, autant ou plus que pour la primaire présidentielle".

Pour attirer plus largement, à gauche comme à droite, Eugène Caselli veut incarner la rupture "en mettant fin au système clientéliste", en faisant largement entrer la société civile au conseil municipal et "pourquoi pas des vice-présidents de la métropole ?". Parmi ses soutiens affichés, on compte tout de même quelques anciens de la politique qui ne jouent dans la catégorie "amateur" comme les vice-présidents du conseil général Denis Rossi et René Olmeta ou le président du groupe PS à la communauté urbaine, François-Noël Bernardi.

Par Benoît Gilles, le 11 septembre 2013

  • Imprimer
  • A+
  • A-

Vos commentaires

21 commentaires
sur "Eugène Caselli se pose en candidat de la société civile"

Anonyme, 19 septembre 2013 à 12:52 min

Tahar et Philippe sont alors de quelle mouvance actuellement ?? Merci

César, 12 septembre 2013 à 21:15 min

C fatiguant d avoir 4 ou 5 intervenants tjrs les meme qui ont un avis partisan sur tout et qui sont incapables d élever un débat ! Si persia avait des commentaires constructifs ça se saurait depuis le temps ! Alors les donneurs de leçon ils faudraient un peu les renouveller aussi d autant plus qu ils sont d un niveau très limite !

Alain PERSIA, 16 septembre 2013 à 12:43 min

César , commencez par vous démasquer et signer sous votre nom. On saura ainsi qui vous téléguide et pourquoi tant d'acrimonie .
Je ne donne pas de leçons simplement des infos sures ou des jugements qui , si j'en juge, par les messages privés qui arrivent sur mon face book, intéressent beaucoup de lecteurs de Marsactu ;
3Les commentaires sont libres , les faits sont sacrés " César !

Anonyme, 18 septembre 2013 à 10:27 min

MR persa pro ump mais anti gaudin existe donc encore!!!

Anonyme, 12 septembre 2013 à 11:12 min

Brushing va se faire defoncer dans le debat de ce soir ...Il n'a rien à dire rine à proposer à part la tarte à la creme de la société civile . C'est qui a société civile ? FO ? arretons la supercherie . On veut un programme structuré des idées et du caractere. Ca c'est pas Caselli

Anonyme, 12 septembre 2013 à 10:20 min

50% pour la société civile. Demain il annonce 50% pour ses partenaires et après il se rendra compte qu'il n'y a plus de place pour lui :)

Toine, 12 septembre 2013 à 09:19 min

Caselli, représentant de la société civile ?
Non, mais on aura tout entendu !!

Le gars a été le pantin de Guérini et il est désormais la marionnette de Gaudin. Il n’a respecté aucune de ses promesses quant à la propreté à Marseille, il a retourné sa veste sur la métropole marseillaise, il s’est agenouillé devant FO à MPM… Est-il bien nécessaire de continuer son maigre bilan à la tête de MPM ?

Caselli ou un 4ème mandat de Gaudin, ce serait du pareil au même !
Voilà ce que lui dit la société civile !!

delta, 12 septembre 2013 à 09:41 min

Ne mélangez pas tout ! Caselli est le seul candidat qui aujourd'hui veut ouvrir MASSIVEMENT les liste à la société civile. 50%, ce n'est pas rien.
La société civile ce sont des gens non encartés dans les partis politiques, des gens qui ont une profession autre que la politique, des gens actifs, qui créent et apportent aujourd'hui à Marseille.
Cela fait des décennies qu'ils auraient dû pouvoir s'impliquer dans la vie municipale. Ils en ont été tenus à l'écart par le clanisme et le clientélisme.
Au moins, reconnaissons à Caselli qu'il a pris un fort engagement là-dessus et que nous savons tous que cette ouverture est aujourd'hui indispensable pour relever Marseille.

Anonyme, 14 septembre 2013 à 14:30 min

Il a pris cet engagenement parce qu'il sait qu'il n'a aucune chance et donc c'est de la com à moindre frais..quant aux "élus" de la société civile, qui ne sont pas professionnels de la politique, ce statut ne garantit ni la qualité ni la probité...trouvez d'autres arguments.

Anonyme, 11 septembre 2013 à 23:20 min

il n'a pas été foutu de faire une piste cyclable sur la corniche, ce que je trouve absolument scandaleux et indigne d'une ville d'un pays soit-disant développé. Donc ouste.

Julijo, 12 septembre 2013 à 15:57 min

Il a pas fait non plus d'aéroport, je fais du vol à voile, moi, monsieur anonyme, et j'en fais où alors ????
Et c'est pas à Gaudin de faire les pistes cyclables ?? c'est à Mpm ? depuis quand ? Marre du vélo, trop fatigant.
Allez ouste !!

Electeur du 8e, 12 septembre 2013 à 17:32 min

C'est bien la CUMPM qui est responsable de la voirie et des transports - donc des pistes cyclables.

Marin, 11 septembre 2013 à 22:45 min

Oui, bon, rien de neuf. On prend les même et on recommence, Jean Viard inclus. Vivement le 21ème siècle !

Ricou 24., 11 septembre 2013 à 21:54 min

L idée de la société civile à ses cotes n est pas mauvaise mais elle n est pas un argument fort pour des primaires ou c est plutôt des sympathisants politiques qui votent.
De plus il va donc falloir donner les noms "des sortants " remplacés sur les listes par ceux de la dite société civile et cela va créer un malaise interne.
Trop tôt et mal jouer comme message.
Dans le même temps Il m a été dit que beaucoup d élus quittaient le navire Caselli vers "les favorites "au PS et que le jet de l éponge avait envisagé dernièrement........
Peut être un moment de découragement car en cas de défaite il n est plus rien ,sans fonction,sans titre,sans mandats de taille et cela ........dès mars 2014.

Ricou 24.

Anonyme, 11 septembre 2013 à 22:30 min

Il y a une des deux "favorites" qui vient de se prendre un éclat dans le dernier sondage de la provence. Elle va pouvoir regagner ses quartiers du Roucas en char d'assaut.

Anonyme, 14 septembre 2013 à 14:26 min

Argument un peu limite dans le sens où un sondage, trois jours avant, la donnait seconde, largement devant tous les autres..alors, un peu de modestie et de prudence

Ricou 24., 12 septembre 2013 à 05:48 min

Çà c est hors sujet et très ou trop supporter,
Cependant vous oubliez aussi dans votre analyse que Gaudin n a pas donné ( en off) ses consignes de vote( l un des travers des primaires,c est que votre adversaire participe à choisir votre candidat,et donc son adversaire !!!') et que la sénatrice Ghali ,même en cas de défaite aux primaires.......le resterait,Caselli lui n a rien comme mandat( il n a jamais été élu au suffrage direct) et je ne le vois prendre sa clio et aller au Merlan et faire le conseillé municipal après mars 2014.
Il doit jetter l éponge et commencer à négocier avec un ou une autre candidate pour que sa fin de vie politique soit la moins violente possible.

Ricou 24.

jexprime, 11 septembre 2013 à 19:24 min

Caselli, Viard, Olmetta, Bernardi......
Ça sent le renouveau !!!
MDR

ALAIN PERSIA, 11 septembre 2013 à 18:01 min

CASELLI qui incarne la jeunesse et le renouveau c'est à mourir de rire ! CASELLI a été aux côtés de JN.GUERINI auquel il doit une partie de sa carrière professionnelle ( des promotions fulgurantes à la Caisse d'Epargne) et politique.
Pendant cinq ans il s'est accroché à son poste en avalant boa sur boa livrés par l'UMP, en recrutant pléthore de chargés de missions dans les divers services , des hauts cadres sitôt estampillés FO , des compagnes ou compagnons d'élus avec des hauts salaires , des cadeaux à des promoteurs amis en engageant les finances de MPM pour les années à venir , en refusant la municipalisation de l'eau ....
Quant à J.VIARD lui aussi il a été biberonné par JN.GUERINI qui lui a confié des études et permis d'éditer un livre . De plus il réside dans le Luberon et n'assiste à aucun conseil d'arrondissements du 2/3 dont il est l'élu .
C'est dire la considération qu'il a pour le petit peuple marseillais.
Je note avec dégoût que CASELLI ose dire qu'il est contre les professionnels de la politique et qu'il ose s'entourer pour cette présentation des axes de campagne de R.OLMETA, F.BERNARDI et D.ROSSI .
Trois jeunes perdreaux de l'année . Tragique!!!

Anonyme, 14 septembre 2013 à 14:23 min

j'adhère..sans oublier deux recyclés, T.Rahmani et son mentor P. Sanmarco, deux girouettes spécialisées en retournement de vestes.

Anonyme, 19 septembre 2013 à 13:36 min

"Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent." - Edgar Faure

Déposer un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Votre commentaire : *

Suivez-nous

Jour après jour, restez connectés à Marsactu !

On en a parlé... le 20 décembre 2013

Métropole : l'épineuse question de la gestion de l'urbanisme

Métropole : l'épineuse question de la gestion de l'urbanisme

Point d'achoppement des négociations de la future métropole, la question de l'aménagement du territoire devrait faire l'objet de discussion entre pro et anti métropole. Marylise Lebranchu, la ministre en charge du dossier espère ...

Commentaires (9)35%

Au conseil général, Jean-Noël Guérini toujours en liberté

Au conseil général, Jean-Noël Guérini toujours en liberté

Lors de la dernière séance plénière du conseil général, Jean-Noël Guérini a une nouvelle fois réuni une majorité pour adopter le budget 2014. A la tête d'une institution au budget de 2,5 milliards, le président évoque les dossiers chauds du ...

Commentaires (32)36%

Sondage

Que faire de la Villa Méditerranée ?

Vos amis sur Facebook

On en a parlé... le 20 décembre 2013

En images

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Moatti et ses méditerranéennes

Moatti et ses méditerranéennes

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

JR  met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

JR met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Marseille, capitale de la rupture

Marseille, capitale de la rupture

Le FN défend le savon made in Marseille

Le FN défend le savon made in Marseille

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Précédent

Suivant

Ça vous rend...