• Imprimer
  • A+
  • A-

Environnement

Le batobus fait mouche

Eugène Caselli a fièrement présenté un bilan de la navette maritime qui relie le Vieux-Port à la Pointe-Rouge. Mise à l'essai en mars dernier pour une durée de six mois et demi, la ligne sera renouvelée l'année prochaine avec en prime un nouveau test : Vieux-Port/L'Estaque.

Jean-Marie Leforestier

Partagez cet article

"185 000 passagers au 1er août, c'est deux fois plus que prévu". ​Pour Eugène Caselli tout est pour le mieux dans le meilleur des batobus possible. Le président socialiste de Marseille Provence Métropole présentait ce matin, en compagnie de Pierre Reboud, directeur de la RTM, un bilan très positif de la ligne Vieux-Port/Pointe-Rouge. 

Si "ce type de service public est toujours déficitaire", explique Eugène Caselli, "grâce à l'affluence des utilisateurs et comme ils achètent majoritairement des tickets solo à 2,50 euros (ndlr : le trajet est gratuit pour les abonnés RTM) le coût du dispositif est moindre". Effectivement, sur les 2,2 millions d'euros du contrat avec Veolia, opérateur du service, il ne reste qu'"un peu plus d'un million d'euros" de coût pour MPM une fois déduites ces recettes. À noter que les usagers apportent ainsi environ la moitié des fonds, un ratio plutôt haut pour un transport en commun.

Même bilan positif côté qualité de service : 97% des utilisateurs se déclarent satisfaits et malgré les craintes seulement 10% des traversées ont été annulées pour causes météorologiques (soit toutefois sensiblement davantage que les 2% environ des mieux armées navettes du Frioul).

Conséquence de ces bons états de service : Vieux-Port/l'Estaque, l'autre ligne étudiée de longue date - et défendue désormais par la maire du 15/16 Samia Ghali (PS) - sera expérimentée à son tour de mai à octobre prochain. Tests de viabilité économique et de popularité passés haut la main... Le dispositif Vieux-Port-Pointe-Rouge hivernera de septembre au printemps 2013, ratant les premiers mois de la capitale européenne de la culture. Pourquoi l'arrêter quand toutes les conditions semblent réunies pour pérenniser le projet ? Toutes ? Non ! Car quelques responsables politiques résistent encore et toujours...

Bateau-resto-dodo ?

Gérard Chenoz, vice-président UMP de la communauté urbaine s'est toujours opposé au projet. En décembre 2011 il fustigeait son coût et trouvait exagérée l’estimation du nombre de passagers potentiels. Alors que le coût a été revu à la baisse et le nombre de passagers à la hausse, Chenoz n'a pas changé de position. "On a justifié ce projet sur le dos des pendulaires (les salariés qui font la navette matin et soir, ndlr), pour éviter qu'ils n'encombrent la Corniche. En réalité c'est un moyen déguisé de faire du transport de touristes payé par les contribuables et ça provoque la faillite des bateliers", affirme-t-il furieux. Il explique : "si ça avait été conçu pour les travailleurs il n'y aurait pas qu'une navette par heure le matin". Et ça ne se limiterait pas à la période estivale, pourrait-on ajouter. 

Si je prend le bateau pour aller voir ma belle-mère qui est malade ça va, mais il n'y a pas de raison que les gens de Carnoux payent pour que certains aillent manger une glace à la Pointe-Rouge. On ne sort pas deux millions d'euros (sic.) pour offrir des promenades en mer. 

À ce sujet Eugène Caselli déclare : "Il s'agit à la fois d'une opération utilitaire, d'agrément et d'image, en clair aussi bien pour le fun que pour le boulot". Aussi bien ? Alors pourquoi, encore une fois, ne pas faire fonctionner la navette en hiver ? Pour Christian Pellicani, conseiller municipal communiste, président de l'association Citoyens 13 et militant de la première heure en faveur des batobus, "Gérard Chenoz est très en retard. A Paris toutes les classes sociales utilisent les transports en commun et pour tout type d'activité, aller à l'opéra, comme aller travailler. Le but est avant tout d'éviter d'utiliser la voiture quelle qu'en soit la raison"​.

S'il s'estime satisfait de voir le projet se concrétiser et connaître du succès il précise que le combat n'est pas fini : "il faudrait renforcer le service, l'étendre sur toute l'année et ouvrir d'autres lignes." Autre point où MPM pourrait éventuellement aller plus loin : au cours de sa conférence de presse, Eugène Caselli explique s'être inspiré du système toulonnais de bus maritime qui relie le port de Toulon à la Seyne-sur-mer et à Saint-Mandrier. S'il s'aligne sur ce modèle, le ticket solo devrait alors s'acheter au même prix que n'importe quel ticket de bus...

Par Charlotte Ayache, le 1 août 2012

  • Imprimer
  • A+
  • A-

Ça vous rend...

Vos commentaires

11 commentaires
sur "Le batobus fait mouche "

Lydia, 3 août 2013 à 22:54 min

1/ Le batobus a eu un effet positif sur tous les commerçants de proximité de l'estaque, les retours de commentaires sont très satisfaisants. Sur le terrain c.est unanime. 2/ des aménagements sur les navettes sont à prévoir pour les handicapes en fauteuil demande des habitants handicapes. 1 navette sur trois est équipée. 3/ les poubelles, depuis la navette il y à plus de monde à l,estaque et le rythme de ramassage n.est pas du tout suffisant. Une fois par semaine pour les bacs enterres ça ne suffit pas, lors des ramassages de ceux ci un jus d,une odeur immonde inonde les terrasses. Demandez aux restaurants. Voilà aussi les effets immédiats positifs des navettes maritimes peut être plus d.emplois qui sait?

Marsa, 8 août 2012 à 14:03 min

Il semblerait que Gérard Chenoz n'aimerait pas les touristes. Grossière erreur, sauf s'il peut suggérer autre chose qui permettrait Marseille de vivre. En tous cas il faut doubler le nombre de départs aux heures de pointe.

francois13005, 8 août 2012 à 10:22 min

La ligne de bus 83 est souvent utilisée par des touristes pour une balade sur la corniche suivie d'une glace à la mer. Faut il un tarif spécial pour cette ligne?

piéton en colère, 5 août 2012 à 17:15 min

Enfin une découverte exceptionnelle dans notre semi-métrépole ! Marseille est au bord de la mer...et l'on vient de découvrir que des navette maritimes finalement proches du cabotage seraient utiles !!!On pense même maintenant à atteindre l'Estaque en bateau...et de plus , les autorités organisatrices s'étonnent du succés (pareil pour l'Alcazar : à Marseille on ne lisait pas...c'était bien connu !)
Que de retards, une fois de plus, dans une "dynamique urbaine" qui aurait du prendre modèle sur de nombreux ports.
Bien sûr, il faut des bateaux plus gros et mieux adaptés !
Prochaine étape : des navettes Marseille-Cassis ? Cassis fait ausi partie de la CU.

scotto, 2 août 2012 à 13:55 min

Il reste maintenant à harmoniser (mot exogène à Marseille ?) les tarifs et les services afin que les îles du Frioul ne se transforment pas davantage en désert protégé.

chris, 2 août 2012 à 11:36 min

J'utilise parfois cette navette maritime. Plusieurs remarques :
Le service n'est pas viable pour des personnes tenues par des horaires à moins de s'y prendre très à l'avance et de supporter un temps d'attente conséquent. En effet, à l'incertitude sur le temps de parcours lié aux aléas de la météo, il m'est arrivé d'être sur le quai 10 min à l'avance et qu'on me refuse l'accès à la navette du fait de l'affluence du à son succès, qui faut bien le dire est tout de même lié pour une part non négligeable aux touristes profitant d'une ballade en bateau à un prix abordable.
Les navettes offrent un nombre limité de places abritées, une partie des voyageurs se retrouvent trempés, ça peut-être agréable en période estivale lorsqu'on ait en tenu décontractée, beaucoup moins en tenu de travail par un temps moins clément.
Deux remarques dont il ressort que le service n'est pas fait à l'usage des navettes domicile/travail.
Une dernière remarque concernant les prix, le tourisme est nécessaire à l'économie de la cité, mais est-il normal que les navettes dont-ils ont l'usage soit financé par le produit des impôts locaux et les versements transport des entreprises ?
Il me semble, compte tenu de l'état des finances de MPM et de la RTM, qu'il serait nécessaire que les tickets individuels soient vendus à un prix correspondant coût d'exploitation unitaire du service, est-ce réellement 2,5 euros ? Tout en conservant la gratuité pour les abonnés RTM.

La Vigie, 2 août 2012 à 10:34 min

Je voudrais dire à G. CHENOZ que la gratuité du Ferry boat c'est aussi faire du tourisme aux frais du contribuable. Ferry boat qui a coûté un million d'Euros. Marseille est si riche que cela ? Je ne comprends pas cette décision, qui l'a prise ? La ville ? MPM ? dans les deux cas c'est stupide !

Brahim, 1 août 2012 à 19:28 min

J'ai essayé plusieurs fois de la prendre mais toujours plus d'une heure d'attente ... ça doit être bien pour les touristes qui peuvent la prendre en semaine. Le weekend c'est quasi impossible ... Encore un truc pas vraiment fait pour les gens qui travaillent à Marseille !

Mais vu le succès pourquoi ne pas la maintenir en hiver avec moins de départ ?!

Anonyme, 1 août 2012 à 19:06 min

Alors effectivement, y'en a toujours pour raler, ou pour dire "jsuis pas d'accord" simplement pour le fait de se faire remarquer.

Il se trouve que j'habite a la pointe rouge, et cette navette a changée ma façon de voir la ville. Non seulement elle me transporte a mon travail (oui, en effet, une seule rotation c'est parfois juste), mais bon, quand on commence a 8H30, on prend celle de 7, c'est pas non plus la mer a boire. On évite le stress de la voiture, le stress du stationnement et son cout, on évite le stress de partir... surement encore plus tot que 7h!!!

Il est regrettable que le service s’arrête en septembre. A l'heure où les transports en commun sont prônés pour l'environnement et ou l'on nous bassine avec le covoiturage, ca tombe sous le sens de la continuer.

Il n'en reste pas moins que en dehors du travail je l'utilise aussi, et devinez pourquoi? Pour aller manger une glace dans le centre... Et oui, (c'est une appartée), mais les meilleures glaces de Marseille se trouvent au Panier, les glaciers de la pointe rouge ne sont que de "faux" artisans se contentant de mélanger des préparations toutes pretes dans leurs labos.

Aparté faite, ca redinamise les boutiques du centre aussi, je vois beaucoup de gens avec des sacs de boutiques remonter sur la pointe rouge.

Et pour conclure, se priver de ce service qui ferait découvrir Marseille coté sud aux gens présents en 2013 pour cet énorme "Marseille capitale de la culture"!!!, c'est juste ridicule. Ca permettrait de donner envie aux gens de revenir hors periode, ou d'en parler a leurs amis et donc... Devinez quoi, ferait de la pub a la ville.

On ne va pas me dire tout de meme que Marseille n'a pas besoin de nouveaux touristes hein? Si?!!!

Vieux-Port, 1 août 2012 à 17:57 min

Dommage de pas prolonger en septembre. Du coup, les habitués du batobus vont se réhabituer à leur bagnole.

de la Marsiale, 2 août 2012 à 08:06 min

Ben... ya des bus qui vont à la Pointe Rouge...

Déposer un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Votre commentaire : *

Suivez-nous

Jour après jour, restez connectés à Marsactu !

On en a parlé... le 18 décembre 2013

L'exploitant de l'incinérateur impute son déficit à MPM

L'exploitant de l'incinérateur impute son déficit à MPM

Tout redeviendra comme avant. À l'occasion d'une visite du centre de traitement des déchets de Fos-sur-Mer, son exploitant s'est attaché à rassurer sur le retour progressif à la normale. Mais face à la presse, Evéré s'est ...

Commentaire (1)28%

Ligne nouvelle Paca : le retour du retour de la concertation

Ligne nouvelle Paca : le retour du retour de la concertation

Validé par le premier ministre, le projet de ligne nouvelle repasse par la case concertation, sous la houlette de Réseau ferré de France (RFF). Son directeur adjoint régional Jean-Michel Cherrier nous présente le réseau dont rêve la métropole. ...

Commentaires (16)23%

Sondage

Que faire de la Villa Méditerranée ?

Vos amis sur Facebook

On en a parlé... le 20 décembre 2013

En images

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Moatti et ses méditerranéennes

Moatti et ses méditerranéennes

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

JR  met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

JR met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Marseille, capitale de la rupture

Marseille, capitale de la rupture

Le FN défend le savon made in Marseille

Le FN défend le savon made in Marseille

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Précédent

Suivant

Ça vous rend...