• Imprimer
  • A+
  • A-

Economie

"Réorganiser l'immunologie, de l'enseignement jusqu'au médicament"

Du campus de Luminy aux hôpitaux du centre, plus d'un millier de personnes travaillent déjà dans le domaine de l'immunologie. Le projet Marseille Immunopole vise à fédérer chercheurs, médecins et industriels autour d'un projet métropolitain. Et ainsi obtenir visibilité et financements.

Partagez cet article

Innate Pharma : ce nom n'est pas aussi connu que Sodexo, la Comex ou CMA CGM. Cette société de biotechnologie fondée à Marseille en 1999, IPH pour les intimes, n'avait d'ailleurs pas attiré les grands élus locaux à l'occasion de la visite du ministre de l'Industrie Eric Besson, au mois d'août 2011. "Marseille capitale européenne de l'immunologie", clamait pourtant son PDG Hervé Brailly sur notre plateau il y a quelques mois. La ville pourrait effectivement revendiquer ce statut tant chéri dans ce domaine de la santé. "Quand on essaye de compter on arrive à plus d'un millier de collègues à parité entre des cliniciens et des chercheurs plus fondamentalistes mais aussi pas loin d'un millier de lits d'hospitalisation", glisse Eric Vivier, directeur du centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CIML), par ailleurs un des fondateurs d'Innate Pharma.

La naissance de Marseille immunopole pourrait contribuer à le faire savoir. "La plupart des acteurs qui forment l'immunopole travaillent déjà dans ce domaine au plus haut niveau international et depuis des décennies", explique-t-il. Son centre de recherche date, le CIML a même dépassé la quarantaine... Le but : "Décrire puis comprendre et éventuellement manipuler l'immunité", à savoir "l'ensemble des mécanismes qui permettent aux organismes - dont l'homme - de lutter contre des agressions externes à l'instar des infections microbiennes".

Test grandeur nature

Marseille immunopole vise à développer les relations entre les acteurs, "de l'enseignement jusqu'au médicament", par exemple avec les hôpitaux de Marseille qui font figure de lieu de test grandeur nature. Mais comme le formule Eric Vivier, ce réseau "existe déjà à la Monsieur Jourdain, sans prendre conscience de lui-même". Le domaine est déjà même inclus dans le pôle de compétitivité Eurobiomed, qui regroupe peu ou prou les mêmes acteurs.

Ce que cette nouvelle structure apporte, c'est "un affichage plus clair pour les partenaires, collectivités territoriales et l'État (...) Se présenter sous la bannière de Marseille immunopole nous permet de rentrer en discussion". La machine est déjà en route. En février 2012, une enveloppe de 19 millions d'euros a été décrochée pour le "démonstrateur pré-industriel" Cimtech au titre des investissements d'avenir de l'État. En juin, l'inauguration du bâtiment Biotech III avait été l'occasion d'une table ronde autour de Marseille immunopole. Cette fois-ci, le président de la communauté urbaine Eugène Caselli était de la partie. Il faut dire que c'est sa collectivité qui a financé, avec le conseil régional, cet investissement de 2,5 millions d'euros.

Par Julien Vinzent, le 21 novembre 2013

  • Imprimer
  • A+
  • A-

Ça vous rend...

Vos commentaires

0 commentaire
sur ""Réorganiser l'immunologie, de l'enseignement jusqu'au médicament""

Déposer un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Dernière minute

  • Economie
  • Urgent
  • Jeudi 5, 09h46

Marsactu liquidé

  • Economie
  • Vendredi 27, 14h59

Marsactu en cessation de paiements

Suivez-nous

Jour après jour, restez connectés à Marsactu !

On en a parlé... le 29 juillet 2014

En difficultés économiques, La Marseillaise perd son prix Albert-Londres

En difficultés économiques, La Marseillaise perd son prix Albert-Londres

L'auteur de la série Quartiers shit, récompensée par le prix Albert-Londres 2014, quitte le quotidien. Sans être l'étendard de la rédaction, Philippe Pujol avait mis en lumière le travail du titre au niveau national. Son départ, après ...

Commentaires (20)

La rue de la République à nouveau prise dans un jeu de bonneteau financier

La rue de la République à nouveau prise dans un jeu de bonneteau financier

Comme Atemi il y a un an, ANF immobilier vient d'annoncer la vente prochaine des 216 logements qu'elle possèdait rue de la République. Prévue pour être bouclée en 2014, la rénovation passe au second plan au profit d'enjeux ...

Commentaires (9)

Sondage

Un permis pour chercher du pétrole au large de Marseille ?

C'est une chance pour l'économie locale.
43%
Inacceptable. Trop de risques environnementaux.
42%
D'accord pour prospecter mais débattons avant de forer.
15%
Nombre de votes : 1539

Vos amis sur Facebook

On en a parlé... le 31 juillet 2014

En images

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Dans la peau de Gandolfi, le plongeur de l'espace

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Laurence Bricteux fait goûter le code aux enfants

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Sur les ports de Marseille, Réjane Lhote croque "la poésie du quotidien"

Moatti et ses méditerranéennes

Moatti et ses méditerranéennes

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

Anti-métropole : "C'est notre baroud d'honneur"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"Il y a une méconnaissance absolue de l'urbanité des quartiers nord"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

"IAM, c'est du rap de vieux, les gars, mettez vous ça dans la tête"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

Exposition "Picasso céramiste et la Méditerranée"

JR  met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

JR met "un gros coup de colle" sur la Belle de Mai

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Hassan Bitar, créateur du Souk des Sciences, invité du talk Marsactu

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Un politiste prévoit une alliance FN-UMP en conseil municipal

Marseille, capitale de la rupture

Marseille, capitale de la rupture

Le FN défend le savon made in Marseille

Le FN défend le savon made in Marseille

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Le Pen veut "créer la surprise" aux municipales

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Les images du quai transbordeur qui fera du Vieux Port un lac

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Guy Teissier interpelle le Ministre de la mer sur le Parc National des Calanques

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

Salon international de la croisière : "my english is very bad donc je vais continuer en français"

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

La réquisition d'un bâtiment désaffecté pour des familles roms

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Le Napoléon-Bonaparte de la SNCM rompt ses amarres

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Algarade 2013. Faut bien faire le buzz.

Précédent

Suivant